Saint-Martin-Cantalès petite commune du Cantal

Une histoire de pierre, de prospérité et spiritualité

L'église Romane

Saint-Martin Cantalès s'enorgueillit d'un édifice roman remarquable par son abside, son porche et son clocher élancé. Inscrit aux monuments historiques en 1926, le porche est une merveille de l'art roman. Le champ des morts occupait la place actuelle.

Le monument aux morts

Le monument aux morts érigé en 1926 s'effondre le 1er mars 2008. Géologie de la mémoire, oeuvre de l'artiste Guillaume Leblon, est inaugurée le 15 février 2014.
Compilation de "8 pierres du monde" superposées simulant une stratification, chaque bloc correspond à un site historique de batailles de conflits de guerres. Les noms des morts pour la France ne sont pas tous du même côté (gravure: Christian Pogorely). Géologie de la mémoire est une sculpture/monument que l'on contourne, qui traverse les âges, les continents et qui évoque la mémoire du temps et des hommes. 

Eglise de Saint Martin Cantalès Eglise de Saint Martin Cantalès
Eglise de Saint Martin Cantalès Eglise de Saint Martin Cantalès
Eglise de Saint Martin Cantalès Eglise de Saint Martin Cantalès
Eglise de Saint Martin Cantalès Eglise de Saint Martin Cantalès
MAM de Saint Martin Cantalès MAM de Saint Martin Cantalès
MAM de Saint Martin Cantalès MAM de Saint Martin Cantalès
Eglise et MAM de Saint Martin Cantalès Eglise et MAM de Saint Martin Cantalès
MAM de Saint Martin Cantalès MAM de Saint Martin Cantalès
MAM de Saint Martin Cantalès MAM de Saint Martin Cantalès
Saint Martin Cantalès Saint Martin Cantalès
De haut en bas : Pierre de Volvic, Marbre gris des Ardennes, Marbre blanc d'Ex-Yougoslavie, Marbre rouge du Maroc, Pierre de Langres (Bataille de la Marne), Onyx vert avec translucidités d'Afghanistan, Marbre rouge des Flandres, Pierre bleue de Hainaut (Bataille des Flandres).
Monument aux morts

Saint-Martin-Cantalès petite commune du Cantal
Saint-Martin-Cantalès petite commune du Cantal
Saint-Martin-Cantalès petite commune du Cantal
Saint-Martin-Cantalès petite commune du Cantal

L'école de campagne

L'école communale construite sous le mandat du Maire Louis PEYRET(1878-1888) est inaugurée en 1882
Elle abrite 2 classes, la mairie et le logement des instituteurs alors en "poste double". L'instituteur est aussi secrétaire de mairie.
En 1950, l'effectif scolaire atteint 65 élèves. En 1988, l'école ferme. Les salles de classe sont aménagées en appartements, l'agence postale rejoint la mairie. La cour de l'école perd les "cabinets", lapompe à eau, le préau devient abri pour le matériel communal et le jardin de l'instituteur un simple espace vert.

Des projets d'aménagement de l'ensemble place de la mairie-jardin-salle des fêtes sont à l'étude.

Les hameaux de la commune de Saint Martin Cantalès

Le Bac, Les Bardetties, La Borderie, Chablat, Chantal-Lavialle, Chantal-Péricot, Le Chau ( le Chaud), Domal, Espont (Village englouti sous les eaux du Barrage d'Enchanet), Farges, Le Four, La Gane, Le Luc, Miche, Le Mont, Le Puech, Le Puy de Malrieu, La Rigaldie, La Rivière, La Roumée ( Laroumeix),Le Rocher, Sept-Fons, Soulages, Les Treize-Vents, Le Vert.